Kefir De Fruits
alexandrinel
alexandrinel

Kefir De Fruits

  • Évaluez cette recette !
  • Votre évaluation
Évaluation globale 0 0 évaluations

Ingrédients

  • Eau claire 1l
  • 20 g grains de kefir
  • 2 CS ou 20g sucre blanc ou blond à diluer au préalable dans l’eau (pas d’édulcorant ni de miel) 1 fruit acide (1/2 citron jaune bio coupé en rondelles
  • 1 ou 2 fruits secs ( figue sèche)

Instructions

    Mettre ts les ingrédients dans un bocal de 1,5 l fermé (laisser un vide entre l’eau et le couvercle) ou ouvert mais recouvert d’un torchon à l’abri de la lumière, à la température ambiante et ce, pendant 48h, jusqu’à ce que les figues remontent à la surface. Filtrer le produit obtenu légèrement pétillant et mettez le en bouteille à bouchon hermétique type limonade. Conservez au réfrigérateur et consommez au maximum dans les 3 jours qui suivent.

    Rincez les grains et recommencez une nouvelle production. Pas assez fermenté, le kéfir dégagera un goût légèrement sucré. Au-delà de trois jours de fermentation, il sera un peu alcoolisé (de 1 à 2%) et pétillera davantage.

    Les grains de kéfir se conservent au réfrigérateur dans un verre avec du sucre, car, tels les champignons, ils ont la capacité de se reproduire.

    Petite astuce pour récupérer facilement les grains et éviter qu'ils se mélangent aux fruits :

    Afin de ne pas perdre les grains dans le bocal vous pouvez les placer dans un sachet en tissu fermé par un petit noeud (comme un petit pochon à bijou en tissu aéré) ou un petit filet en forme de sac, fait avec un tulle du genre "voile de mariée". Le sachet doit être suffisamment grand pour permettre la multiplication des grains. Les grains de kéfir seront emprisonnés à l'intérieur et il suffira de passer le petit sac d'une préparation à la suivante. Ou alors... emprisonnez les fruits et pas les grains, vous éviterez aux graines de figue ou autre résidu de fruits de se perdre au milieu des grains de kéfir comme sur la photo ci-dessous.

    Le kéfir de fruits est généralement fabriqué avec un bocal entrouvert, recouvert d'un linge (fermentation aérobique) mais la fermentation anaérobique (sans oxygène en bocal fermé) est possible, à la condition de laisser suffisamment d'espace entre la boisson et le couvercle. Si vous choisissez de faire la préparation avec le bocal ouvert, couvrez d'un linge aéré comme un tulle ou d'une gaze. Sinon fermez le bocal. Laissez à température ambiante. (18 à 27°C.). Placez le bocal, à l'abri du soleil direct. Les figues vont gonfler et remonter plus ou moins vite à la surface. Le temps pour la remontée de la figue est variable selon différents facteurs dont la température ambiante. 

    Des variantes

    La recette de base correspond à la recette la plus favorable à la conservation et à la multiplication des grains. Des variantes sont possibles pour varier les plaisirs mais ce n'est pas ce qui convient le mieux aux grains (cela peut dépanner si un ingrédient vous manque). Si vous souhaitez de la variété et des goûts différents, optez de préférence pour une seconde fermentation sans les grains. Cette méthode est détaillée sur la page consacrée à la seconde fermentation (souvent appelée "F2" sur le Net).

    A la place du sucre certaines personnes mettent de la grenadine, de la menthe ou autre sirop. Mais dans ce cas, je vous conseille plutôt d'utiliser un sirop fait maison, vous éviterez ainsi les colorants et les additifs !

    Remplacez le citron jaune par un demi-agrume de préférence non traité après récolte, (bio de préférence ou bien lavé) tranché en quartiers ou rondelles :

    au choix : citron vert, mandarine, orange ou pamplemousse, ou bien même kiwi, ananas, le kéfir aimant les milieux acides. Mettez la quantité équivalente aux rondelles de citron. Pelez les fruits qui ne sont pas bio !


    une (ou éventuellement deux) variété(s) de fruits secs qui soient bien sucrés de préférence sans conservateurs ou bio : Mettez un morceau de fruit sec ou plusieurs petits fruits, c'est davantage pour un apport sucré que pour le goût qui transparaîtra peu : 10 raisins secs, 10 cranberries séchées bio, des abricots, poires ou pommes séchés, baies de goji séchées, cerises ou cassis séchés, (pruneaux ou dattes : mais ils laissent souvent de la saleté dans le bocal en se désagrégeant), ou fruits frais très sucrés : melon, pêche en gros morceaux (sinon ils fondent, c'est bon mais cela donne une odeur particulière), figue de Barbarie, ou, si vous avez des grains en surplus, vous pouvez consacrer une partie pour mettre dans des jus de fruits par exemple jus de fruits rouges, jus de kiwi...

    Une option : la seconde fermentation : une excellente méthode qui permet d'apporter vraiment un goût différent à la préparation classique sans aucun risque pour les grains (ces derniers ne participent pas à la seconde fermentation).


    ­- Au citron, la recette la plus traditionnelle : 1 citron tranché en quartiers ou rondelles et une figue.

    ­- au  jus de citron : le jus de 3 citrons et une figue.

    ­- au citron vert : 1 citron vert tranché en quartiers ou rondelles et une figue.

    ­- au jus de citron vert : le jus de 2 citrons verts et une figue.

    ­- à  l'orange : 1/2 orange tranchée et une figue.

    ­- au jus d'orange : le jus d'une à quatre oranges et une figue.

    ­- à l’orange sanguine : 1/2 orange sanguine tranchée et une figue.

    ­- au jus d'orange sanguine : le jus d'une à quatre oranges sanguines et une figue.

    ­- au pamplemousse (qu'il soit jaune, vert ou rouge) : 1/3 à 1/2 pamplemousse tranché et une figue.

    ­- au jus de pamplemousse : le jus d'un pamplemousse et une figue.

    ­- à  la mandarine (ou à la clémentine) : 2 mandarines tranchées et une figue.

    ­- au jus de mandarine : Le jus de 4 mandarines et une figue.

    ­- au jus d'agrumes : un mélange de jus d'agrumes variés et une figue.

    ­- au cassis : 35 g. de cassis environ (frais ou décongelé), ½ figue, ¼ de citron. Cela donne une boisson colorée rose-rouge.

    ­- aux framboises (idem aux fraises ou aux mûres ou aux myrtilles) : Préparez un petit coulis de framboises (fraîches ou décongelées), ajoutez ½ figue, ¼ de citron. Les framboises, les mûres et les myrtilles donnent une boisson foncée. Les fraises produisent un kéfir rose et pétillant, avec un délicieux goût de fraise qui reste fidèlement.

    ­-aux cerises noires : Lavez et dénoyautez une poignée de cerises et mixez pour obtenir un petit coulis de cerises, ajoutez ½ figue, ¼ de citron. Cela donne aussi une boisson foncée.

    ­-aux fruits rouges : un mélange de fruits rouges frais ou décongelés mixés ou non, ½ figue, ¼ de citron.

    ­-aux fruits rouges et jus de pommes : un mélange de fruits rouges frais ou décongelés mixés ou non, ½ figue, du jus de pommes à la place de l'eau.

    ­-aux baies de goji : 15 baies de goji, ½ figue, ½ citron.

    ­-au jus de fruits : Remplacez l'eau par un jus de fruits : par ex. : du jus de raisins, ajoutez un demi-citron coupé en morceaux et une figue.

    ­- à l’abricot frais :Mixez 3 ou 4 abricots frais dénoyautés, passez la préparation dans une passoire pour en récolter le jus, ou bien préparez un jus d'abricots à l'extracteur de jus végétaux, au blender ou à la centrifugeuse. Ne mettez pas d'agrumes. Ajoutez la figue.

    ­- à  la mangue : Des tranches de mangue fraîche, 1/2 citron et de la figue ou mieux de la mangue séchée.

    ­- à l'ananas frais : ne mettez pas d'agrumes mais une grande tranche d'ananas frais pelé, coupé en gros morceaux, l'ananas étant un fruit acide. Ajoutez la figue ou mieux une tranche d'ananas séché.

    ­- à la vanille : Ajoutez un morceau de gousse de vanille à la préparation classique figue-citron.

    ­- à la fève tonka : Ajoutez de la fève tonka à la préparation classique figue-citron par exemple une demi-cuillérée à café de poudre de fève tonka ou bien une fève râpée ou deux fèves découpées en morceaux.

    ­- à  la cannelle : Ajoutez de la cannelle à la préparation classique figue-citron ou bien à une préparation de cidre de kéfir à la pomme ou à la poire, par exemple une demi-cuillérée à café de cannelle en poudre ou bien un demi-bâton de cannelle.

    ­- à  la cardamome : Ajoutez de la cardamome à la préparation classique figue-citron ou bien à une préparation de cidre de kéfir à la pomme, par exemple une demi-cuillérée à café de cardamome en poudre ou bien un gousse ouverte à l'aide d'un couteau et ses grains, ou bien les grains de la gousse.

    ­- à  la noix de coco : De la noix de coco, un demi-citron coupé en morceaux et une figue. Pour les adultes on peut ajouter un peu d'alcool à base de noix de coco comme le Malibu. Vous pouvez également préparer votre kéfir directement dans le jus de la noix de coco, dans ce cas inutile d'ajouter du sucre ou d'autres fruits. Versez les grains de kéfir de fruits dans le jus selon la proportion suivante : une cuillérée à soupe de grains pour environ 250 ml. de jus. Laissez ensuite fermenter environ 48 heures.


    Préparation au bissap (karkadé ou fleurs d'hisbiscus rouge sabdariffa) : Préparez une tisane avec deux 2 c. à s. de bissap par litre et laisser refroidir. Se servir de cette tisane en remplacement de l'eau, ajoutez un demi-citron coupé en morceaux et une figue.

    ­- à la menthe : Plusieurs variantes : des feuilles de menthe fraîches, un demi-citron coupé en morceaux et une figue, ou bien une infusion de feuilles de menthe, un citron coupé en morceaux et une figue ou bien un sirop de menthe (dans ce cas n'ajoutez pas de sucre), un demi-citron coupé en morceaux et une figue.

    ­- préparation au thé : Vous pouvez utiliser n'importe quel thé. Etant donné la diversité des sortes et des parfums existants, vous obtiendrez des boissons très variées. Par ex. au thé à la bergamote, au thé à la framboise et pamplemousse, au thé au caramel,... Préparez la boisson en remplaçant l'eau par un thé refroidi préparé avec de l'eau et deux sachets de thé ou du thé en vrac filtré, ajoutez un demi-citron coupé en morceaux et une figue.

    ­- préparation à la tisane ou fruisane : Préparez une tisane avec deux sachets de tisane, (par ex. tisane à l'anis ou fruisane pommes - cassis) ou faites une tisane avec des plantes séchées (menthe, verveine, sauge...) et laissez refroidir. Servez-vous de cette tisane en remplacement de l'eau, ajoutez un demi-citron coupé en morceaux et une figue.

    ­- au sirop : Préparez une boisson au sirop (eau + sirop), cette boisson remplacera l'eau seule et le sucre. Ajoutez un demi-citron coupé en morceaux et une figue. La variété des sirops commercialisés va permettre de nombreuses préparations différentes (par ex. à la grenadine ou avec du sirop de fruits de la passion, au coquelicot, à la violette). Mais je vous conseille plutôt d'utiliser un sirop fait maison, vous éviterez ainsi les colorants et les additifs !

    Lorsque vous aurez des grains en réserve, soyez créatifs, inventez vos propres recettes en essayant de nouvelles saveurs, de nouveaux mélanges...

    Cidre de kéfir : On peut fabriquer un genre de cidre en mettant les grains, une figue séchée, une rondelle de pomme séchée (facultatif) et éventuellement du sucre, si vous aimez les saveurs sucrées, dans un litre de jus de pomme (100 % fruits de préférence) ou obtenu à l'extracteur de jus végétaux, au blender ou à la centrifugeuse à partir de votre variété de pommes préférée. D'autres variantes sont possibles : par ex : 1/4 de litre de jus de pommes, 1 pomme entière découpée en quartiers et 3 tranches de pomme séchée. Vous obtiendrez une boisson légèrement pétillante et mousseuse, très agréable et rafraîchissante.

    Quelques saveurs des boissons au kéfir de fruits commercialisées (Marque KAFRUIT®) : Rose-Litchi, Menthe-Citron vert, Coco-Ananas, Gingembre-Cannelle, Banane-Kiwi, Lagon, Framboise-Violette, Fraise-Melon et Cassis.


    Pour obtenir un goût de fruit plus prononcé, versez la boisson fraîche sur un sirop de fruits ou un jus de fruits frais.

    Il est possible de faire des cocktails encore plus élaborés en ajoutant ou bien une boule de glace comme pour préparer un milk-skake (mixez le tout) ou bien un peu d'alcool (par ex. du rhum blanc, du Malibu, du gin, du Soho, du Picon, de la gentiane). Mélangez au shaker ou agitez avec une cuillère avant de servir.

    Personnellement j’aime :

    préparer le kéfir classique (eau, sucre, figue et citron) dans le bocal avec les grains pour la première fermentation et ensuite filtrer, rincer les grains et remettre en route la tournée suivante. Cette technique conserve généralement les grains en bonne santé et favorise leur développement,

    mettre en bouteille (à fermeture mécanique de préférence) le kéfir après filtrage, et y ajouter des éléments pour varier les goûts (fruits, herbes, épices, et pourquoi pas légumes...), et procéder à une seconde fermentation en bouteille hermétiquement fermée à température ambiante,

    stopper (ou du bien freiner grandement) la fermentation en plaçant la bouteille fermée au réfrigérateur, servir la boisson bien fraîche nature ou la verser dans un verre contentant un jus de fruits frais ou un sirop fait maison.

Commentaires

Ouvrir session ou Enregistrement pour rédiger un commentaire.